la Premire ministre ouvre une cellule de crise


L’pisode de scheresse que nous vivons dans toute la France mtropolitaine est historique , souligne la Premire ministre, lisabeth Borne. Par consquent, la cheffe du Gouvernement a dcid, ce vendredi 5 aot, d’activer une cellule interministrielle de crise (CIC). Les Prfets ont ainsi pour ordre de runir, ds la semaine prochaine, les commissions locales de l’eau afin d’organiser un dialogue local sur la priorisation des usages(de l’eau dans) chaque zone de tension.

 Dans la continuit des points de situation organise par les diffrents ministres en charge avec les prfets de rgion et les agences de l’eau,la cellule interministrielle de crise permettra d’assurer une remonte d’information rgulire par les Prfets de dpartement des zones les plus touches, d’anticiper l’activation ventuelle des plans ORSEC [Organisation de la rponse de scurit civile; NDLR] eau pour les agglomrations concernes et de coordonner les mesures de scurit civile ncessaires (approvisionnement en eau des communes, livraison d’eau potable, etc.), explique le Gouvernement. Elle assurera un suivi des impacts de cette scheresse pour nos infrastructures de production d’nergie et de transport et pour notre secteur agricole, notamment le secteur de l’levage.

Depuis le dbut du mois d’aot, l’ensemble des 96 dpartements franais de l’Hexagone sont en vigilance scheresse, dont 46 en tat de crise, le plus haut niveau de vigilance prvu par le plan scheresse. Cette dcision est la consquence d’une mtorologie sans prcdent: avec seulement 9,7 millimtres de pluie tombs en un mois, le mois de juillet 2022 a t le plus sec jamais enregistr par Mto-France depuis le dbut des relevs en 1959. D’autant que les trs fortes chaleurs ressenties depuis le dbut de l’t ne sont pas prs de s’attnuer dans les prochaines semaines.




Article publi le 05 aot 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*