la drogation accorde quatre centrales nuclaires prolonge jusqu’au 7 aot


Un arrt publi le 24 juillet prolonge jusqu’au 7 aot les drogations aux rejets d’eau chaude accordes aux centrales nuclaires de Blayais(Gironde), Bugey(Ain), Golfech(Tarn-et-Garonne) et Saint-Alban(Isre). Ces drogations ont initialement t accordes du 15 au 24 juillet.

Ces drogations, accordes la demande d’EDF et du ministre de la Transition nergtique avec l’accord de l’Autorit de sret nuclaire (ASN), visent assurer la scurit du rseau lectrique et l’approvisionnement nergtique du pays. Elles permettent de maintenir en fonctionnement des racteurs qui, compte tenu de l’lvation de la temprature des cours d’eau due la canicule et la scheresse, auraient d tre mis l’arrt pour prserver l’environnement. Concrtement, elles permettent EDF dedpasser les valeurs limites d’chauffement de l’eau en aval des quatre centrales nuclaires concernes, lorsque RTE estime que leur maintien en activit est indispensable la scurit du rseau lectrique.

La centrale du Blayais est autorise rester en service tant que la diffrence entre la temprature des eaux prleves dans la Gironde et la temprature des eaux rejetes ne dpasse pas 11C en valeur moyenne journalire.

La drogation permet la centrale de Golfech de fonctionner tant que la diffrence entre la temprature l’aval du rejet aprs mlange aux eaux de la Garonne et la temprature en amont ne dpasse pas 0,3C en valeur moyenne horaire.

Quant Saint-Alban et Bugey, elles peuvent tre maintenues en service tant que l’chauffement aprs mlange des effluents dans le Rhne ne dpasse pas 3C en valeur moyenne journalire.



Article publi le 25 juillet 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*