Les feux de forts en Gironde occasionnent des pisodes de pollution de l’air


Les terribles feux de fort en cours La Teste-de-Buche et Landiras (Gironde) ont des consquences sur la qualit de l’air, non seulement en Nouvelle-Aquitaine, mais aussi dans plusieurs rgions franaises exposes au panache des fumes.

Ces feux mettent des quantits importantes de particules fines vers l’atmosphre, informe l’Institut national de l’environnement et des risques (Ineris). Ces missions ont occasionn un dpassement du seuil d’alerte pour les particules (PM10) en Gironde et en Dordogne, dans la journe du 19juillet. Le changement d’orientation des vents a ensuite permis une diminution des concentrations Bordeaux, a expliqu Atmo Nouvelle-Aquitaine, mais de fortes concentrations en particules ont t constates en Dordogne et en Charente. Des augmentations de concentrations ont galement t mesures par les stations de mesure de Limoges, Poitiers, Airvault et Brive, mais moins marques du fait de la plus grande distance par rapport aux feux.

Au-del de la Nouvelle-Aquitaine, des pics ponctuels de concentration en particules ont t mesurs en Auvergne, dans le Centre-Val-de-Loire, les Pays de la Loire, la Normandie et l’le-de-France o des odeurs de fumes ont pu tre ressenties, le 19juillet au soir.

L’volution des concentrations tant dpendante de l’volution de l’incendie, des conditions mtorologiques, il est impossible l’heure actuelle de se prononcer sur l’volution des concentrations en particules en suspension pour les jours venir , prvenait Atmo Nouvelle-Aquitaine, le 19juillet. La situation s’est toutefois nettement amliore, ce mercredi 20juillet, en raison d’une mto plus favorable et d’une meilleure matrise des feux de fort.

Article publi le 20 juillet 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*