Le solaire thermique reprend des couleurs en Europe


« Les planètes semblent de nouveaux alignées pour le solaire thermique, avec une croissance retrouvée sur plusieurs marchés clés de l’Union européenne », concluent les experts du consortium Eurobserv’Er dans leur nouveau baromètre annuel sur le secteur. Le solaire thermique a en effet renoué avec la croissance en Europe, pour la première fois depuis 2018. En 2021, la surface de capteurs nouvellement installés a augmenté de 8 %, dépassant la barre des deux millions de mètres carrés recouverts en un an. Au début de l’année 2022, l’Europe comportait ainsi 40 gigawatts thermiques (GWth) sur 57,2 millions de mètres carrés.

« Les perspectives de croissance pour l’année en cours restent globalement positives à l’échelle de l’Union européenne, avec une relance attendue du marché allemand et des chiffres de ventes très encourageants au premier semestre 2022 en Italie », assure par ailleurs Eurobserv’Er. Tandis que l’Allemagne trône au sommet du classement, avec 15 GWth installés, la France, de son côté, demeure à la sixième place, avec 2,4 GWth (+3,5 %).

La filière du solaire thermodynamique (ou à concentration), quant à elle, stagne. La capacité européenne reste bloquée à 2,3 gigawatts électriques (GWe ou GW) depuis 2020. « La dernière centrale a été connectée en 2019, la centrale de démonstration Ello de type Fresnel de 9 MW dans les Pyrénées-Orientales, explique Eurobserv’er. Il faudra attendre encore un peu avant de voir la construction de nouvelles centrales solaires à concentration sur le sol européen », notamment en Espagne.



Article publié le 15 juillet 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*