Le procd innovant d’Energo conduit la premire injection de mthane de synthse


Du 4 au 6juillet dernier, du mthane de synthse (ou e-mthane) a t inject pour la premire fois dans le rseau de distribution de gaz de GRDF. Cette premire historique appartient au dmonstrateur d’Energo, une start-up lilloise. Elle devance ainsi l’unit de mthanation Jupiter1000, porte par Rice, le centre de recherche et innovation de GRTgaz Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhne). Mise en service le 1er juillet, celle-ci ne devrait nanmoins injecter du mthane de synthse qu’en septembre prochain.

Le dmonstrateur d’Energo, mont Sempigny, prs de Compigne (Oise), en collaboration avec Lab Crigen, le centre de recherche d’Engie, se base sur une innovation brevete: la catalyse par plasma froid. Ce procd s’appuie sur un systme dit de dcharge contrle barrire dilectrique (DBD), une dcharge lectrique maintenue entre deux lectrodes et en prsence d’un gaz isolant, comme l’hlium. L’arc lectrique entre les deux lectrodes se transforme ainsi en un plasma froid (moins gourmand en nergie qu’un plasma chaud, comme celui d’un tokamak de fusion nuclaire).

La mthanation catalytique conventionnelle opre des tempratures jusqu’ 600C et une pression de 40bars. La catalyse par plasma froid permet, quant elle, de combiner du dioxyde de carbone (CO2), squestr directement sur l’unit de mthanisation voisine (la premire avoir inject du biomthane en France, en 2012), avec du dihydrogne (H2), produit pralablement par lectrolyse, pression atmosphrique (1bar) et une temprature d’environ 200C.

Pour GRDF, cette preuve de faisabilit doit conduire l’laboration d’un cadre part entire pour les gaz de synthse. Aujourd’hui, les gaz de synthse produits par lectrolyse puis mthanation ne bnficient d’aucun droit l’injection. Cette filire de production de gaz vert ncessite un cadre rglementaire clarifi et adapt ces technologies. Le dmonstrateur d’Energo n’a en effet bnfici que d’une autorisation d’injection titre exprimental, dlivre par la Commission de rgulation de l’nergie (CRE). Il lui faudra aller plus loin pour raliser ses ambitions, comme l’insertion dans la filire waste-to-gas afin de produire du gaz pur grce la gazification de dchets par son propre procd de catalyse-plasma.



Article publi le 15 juillet 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*