le tribunal de Marseille valide la nouvelle tude d’impact de Total


Ce mercredi 13 juillet, le tribunal administratif de Marseille a considr que l’arrt prfectoral de la bioraffinerie de la Mde (Bouches-du-Rhne), se basant sur la nouvelle tude d’impact de l’exploitant Totalnergies, tait rgularis , dplorentles associations Greenpeace et France Nature Environnement, qui vont faire appel de cette dcision.

Cette audience fait suite un premier jugement du tribunal, rendu le 1er avril 2021, qui avait enjoint la prfecture des Bouches-du-Rhne de modifier l’arrt d’exploitation du 16 mai 2018 du site de La Mde. La juridiction exigeait, outre la limitation de la quantit d’huile de palme importe, la ralisation par le groupe ptrolier d’une nouvelle tude incluant les impacts climatiques de la raffinerie.

Dans un communiqu, les deux associations requrantes regrettent la dcision du tribunal administratif de Marseille qui ouvre grand la porte l’opacit des industriels sur leur mthode de calculs des missions de gaz effet de serre et de flouer les juridictions en agitant des certificats de durabilit頻.

Totalnergies a dcid de cesser ses importations d’huile de palme sur le site de La Mde compter de janvier2023. La raffinerie restera toutefois approvisionne par des huiles vgtales brutes importes (colza, tournesol, soja), dont la culture fera concurrence la production alimentaire. Son impact sur le climat est donc toujours d’actualit頻, pointent du doigt les associations environnementales.




Article publi le 13 juillet 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*