la justice impose la conservation de jardins ouvriers


La construction du centre nautique olympique Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) n’aura pas raison de l’ensemble des jardins ouvriers qui s’y trouvaient. Par une dcision du 7juillet 2022, la cour administrative d’appel de Paris a en effet partiellement annul les arrts de la maire qui avaient accord, puis modifi, le permis de construire de cette installation.

L’annulation porte sur les travaux d’affouillement dans la partie du terrain qui tait class en zone UVj du plan local d’urbanisme (PLU), c’est–dire celle o n’taient autorises que les constructions ncessaires au fonctionnement des jardins familiaux ou du Grand-Paris-Express. Victoire! La justice nous donne raison: la piscine sera construite, mais sans solarium comme le collectif l’avait toujours rclam , se flicite, sur Twitter, le collectif Jardins dfendre d’Aubervilliers (JAD) C’est une victoire au got amer, car nous pensons tous les arbres, les animaux, tous ces jardins qui ont t inutilement saccags par la maire , dplore toutefois le collectif.

Une zone de jardins de 4000m2 avait, en effet, t dtruite en septembre2021, les travaux ayant dbut la veille de l’ouverture du Congrs mondial de la nature de Marseille. En fvrier dernier, la cour administrative d’appel de Paris avait enjoint le prsident de l’intercommunalit d’engager une procdure de modification du plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) afin de sanctuariser une zone de 6000m2 encore intacte.

Le projet finalement accept a trs nettement volu par rapport au projet initial, indique la juridiction parisienne. En effet, souligne-t-elle, pour tirer les consquences de prcdents arrts de la cour, deux permis modificatifs sont intervenus, qui ont profondment modifi le projet d’origine en supprimant, d’abord, le restaurant initialement prvu, puis les quipements qui devaient empiter sur le primtre des jardins ouvriers, en particulier la plage minrale, l’espace forme et bien-tre, et le solarium qui figuraient dans le premier projet.




Article publi le 11 juillet 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*