la Chine contrle plus des trois quarts de la chane d’approvisionnement


Plus de 80% de la chane d’approvisionnement de la filire mondiale du solaire photovoltaque rside entre les mains de la Chine. Et d’ici 2025, le pays devrait concentrer 95% des moyens de production du silicium polycristallin et de fabrication des wafers, la base des panneaux solaires. Tel est le constat du premier rapport de l’Agence internationale de l’nergie (AIE) en la matire.

Le rle de la Chine a t essentiel pour rduire les cots du solaire photovoltaque, au profit de la transition nergtique, admet le directeur gnral de l’AIE, Fatih Birol. Nanmoins, ce niveau de concentration gographique de la chane d’approvisionnement installe des problmatiques que les gouvernements du reste du monde doivent dsormais prendre en compte. L’AIE plaide pour une dcentralisation de la filire, afin d’accentuer la production et rduire son empreinte carbone.

   

Part de diffrents pays ou rgions du monde dans la demande et les segments de la chane d’approvisionnement du solaire photovoltaque (Apac : autres pays du Pacifique ; ROW : reste du monde).
© AIE

 

   

Pour atteindre les objectifs de neutralit carbone en 2050, l’AIE suggre de quadrupler la puissance installe en nergie solaire photovoltaque, pour atteindre 630 gigawatts (GW) dans le monde en 2030. Les capacits de production ncessaires pour y arriver doivent tre plus que doubles avant cette chance. Cependant, en l’absence de soutiens financiers nationaux, la rentabilit de projets industriels, en dehors de chanes d’assemblage des panneaux solaires, restera limite la Chine et l’Asie du Sud-Est, souligne l’AIE.

titre de comparaison, depuis dix ans, la Chine a investi plus de 50milliards de dollars dans le dveloppement du secteur, dix fois plus que l’ensemble des pays d’Europe. D’autant que l’avantage conomique de l’accaparement du silicium polycristallin en Chine (40% de l’approvisionnement mondial provient de la seule province chinoise de Xinjiang) commence s’tioler: les prix ont augment de 20% en un an.

En outre, reprendre la main sur la chane d’approvisionnement peut galement laisser la possibilit au reste des pays du monde dcarboner la fabrication des panneaux solaires du fait du mix nergtique chinois, compos 60% de charbon. Enfin, s’agissant des matires premires, l’AIE appelle la filire avancer sur le recyclage des panneaux solaires. Si ces derniers taient systmatiquement recycls, le processus pourrait couvrir 70% de la demande en argent et 20% des besoins en aluminium, cuivre, verre et silicium.





Article publi le 11 juillet 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*