la CRE suggre d’offrir plus de latitude aux consommateurs


Comme tous les deux ans, la Commission de rgulation de l’nergie a dress les enseignements des dmonstrateurs de solutions  smart grids . Pour faciliter leur dveloppement, elle souligne la ncessit de donner la priorit aux consommateurs.

La Commission de rgulation de l’nergie (CRE) recense 36dmonstrateurs de rseaux intelligents, ou smart grids, achevs ou en cours de ralisation. Elle fait tat d’un premier retour d’exprience dans le cadre de son deuxime rapport biennal en la matire, publi le 19mai dernier. Deux ans auparavant, la CRE n’avait identifi qu’une quinzaine de dmonstrateurs en phase de dploiement. Elle souligne ainsi la ncessit de poursuivre sur cette lance, mais galement d’industrialiser rapidement [les solutions] qui se sont [dj] montres pertinentes, notamment dans le contexte actuel de tension accrue du systme lectrique national. Elle remarque nanmoins que cette multiplication a entran une certaine redondance et suggre d’amliorer la coordination entre les oprateurs et les institutions publiques pour mutualiser les projets.

Parmi les exprimentations recenses, dix-huit se sont acheves rcemment et quatorze demeurent en cours. Ces projets sont ports par EDF SEI, branche oprant dans les zones non interconnectes (ZNI), Enedis, GRDF, GRTgaz, RTE ou encore le gestionnaire lectrique viennois, SRD nergies. Ils couvrent aussi bien la modlisation intelligente des rseaux que l’optimisation de la mobilit lectrique, notamment dans l’utilisation des recharges comme outil de flexibilit, et la dcentralisation des rseaux et des productions de gaz. L’ensemble des dispositifs recenss reprsente un investissement de plus de 600millions d’euros sur les dix dernires annes, avec des budgets individuels chiffrs entre 29000euros et 40millions d’euros.

Le consommateur avant tout

De cette diversit de premiers essais, la CRE retient principalement un enseignement: la ncessit de mettre davantage l’accent sur la transparence, le partage et le bnfice dlivr aux utilisateurs de ces innovations, les consommateurs. La transparence et le partage des enseignements sont dus aux consommateurs et citoyens finançant ces expérimentations, souligne la commission dans son rapport. La recherche de flexibilité, d’optimisation des consommations énergétiques et de maîtrise de ces dernières devient en effet un enjeu majeur pour la protection du consommateur. La CRE demande donc aux gestionnaires de réseau de réaliser un suivi rigoureux des coûts et bénéfices de ces démonstrateurs, et de communiquer publiquement sur leurs résultats.

 

La CRE demande aux gestionnaires de réseau de réaliser un suivi rigoureux des coûts et bénéfices de ces démonstrateurs, et de communiquer publiquement sur leurs résultats
 

 

Par consquent, la CRE suggre, d’une part, de rcompenser un juste niveau les clients volontairement concerns par ce type d’exprimentations (notamment en ce qui concerne l’utilisation des recharges de vhicules lectriques) par des offres d’engagement. Elle constate que les cots de livraison et de renvoi des metteurs radio locaux (ERL) proposs par des fournisseurs [de solutions smart grids] constituent un frein au dveloppement de ce modle conomique. Les ERL reprsentent le dispositif de base d’un rseau smart grid etassurent le suivi en quasi-temps rel de la consommation lectrique des utilisateurs. Ils se connectent la sortie tl-information client (TIC) des compteurs, notamment Linky. Pour viter aux clients de dsinstaller et rinstaller, lors d’un changement de fournisseur, des ERL spcifiques chacun d’entre eux, la CRE encourage la dfinition de standards d’interoprabilit pour le partage des donnes des consommateurs avec les tiers de leur choix, sans avoir restituer et rinstaller leurs metteurs locaux.

Cela tant, s’agissant du partage des donnes, la commission recommande, d’autre part, que le gestionnaire de rseau puisse, par dfaut, comme dans d’autres pays europens, collecter et stocker les courbes de charges des compteurs, tout en laissant la possibilit aux clients de s’y opposer.



Article publi le 05 juillet 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*