le Parlement europen veut promouvoir des carburants plus durables pour l’aviation


Pour parvenir la neutralit carbone de l’Union europenne l’horizon 2050, les eurodputs de la commission des transports et du tourisme comptent bien amener le secteur de l’aviation se tourner progressivement vers les carburants durables. Adopt lundi 27juin, leur projet de mandat de ngociation sur le rglement ReFuelEU revoit ainsi la hausse la proposition initiale de la Commission sur la part minimale de carburants renouvelables mettre disposition des aroports de l’UE. Cette proportion devrait atteindre 2% ds 2025, 37% en 2040 (au lieu de 32%) et 85% en 2050 (au lieu de 63%). Le Parlement prend en compte, dans ses calculs, le potentiel de l’lectricit et de l’hydrogne dans le mix nergtique global.

Les dputs ont galement modifi la proposition de dfinition des carburants durables pour l’aviation, en ajoutant aux carburants de synthse et autres biocarburants les carburants de carbone recyclable produits partir du traitement du gaz et de gaz d’chappement issus des installations industrielles. Ils souhaitent galement y intgrer, jusqu’en 2034 seulement, certains biocarburants issus de graisses animales ou de distillats. Ils en excluraient, en revanche, les carburants drivs de l’huile de palme ou produits partir de cultures destines l’alimentation humaine et animale. Les aroports de l’UE devraient faciliter l’accs des compagnies ariennes ces carburants durables en installant, notamment, des infrastructures de ravitaillement en hydrogne et des bornes de recharge lectriques.

Afin d’acclrer la dcarbonation du secteur et soutenir les investissements dans les carburants durables, les technologies innovantes ou la recherche, le texte propose, par ailleurs, la cration d’un fonds pour l’aviation durable. Celui-ci pourrait tre aliment par les pnalits imposes aux acteurs du secteur en cas de non-respect des rgles et par la moiti des recettes de la mise aux enchres des quotas d’missions aviation du systme d’change de l’UE. Ce projet fera l’objet de ngociations avec les gouvernements de l’UE, dans le cadre du paquet Fit-for-55, s’il est approuv par l’ensemble du Parlement, en plnire, en juillet prochain. L’aviation civile reprsente 13,4% de l’ensemble des missions de CO2 du transport de l’UE.




Article publi le 29 juin 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*