210 millions d’euros c’est…


C’est le montant total financé par la Banque européenne d’investissement (BEI), avec le soutien de la Commission européenne, pour l’installation et la mise en service de trois fermes pilotes d’éoliennes en mer flottantes au large de la côte méditerranéenne française. La première rassemble EDF Renouvelables et Enbridge Éolien France 2, qui développent le projet Provence Grand Large, situé à 40 km à l’ouest de Marseille et à 17 km au large de Port-Saint-Louis-du-Rhône. La mise en service est prévue en 2023 et obtient un prêt de 50 millions d’euros de la BEI. Le parc est composé de trois turbines Siemens Gamesa d’une capacité totale d’environ 25 MW installées sur des flotteurs dits « à lignes d’ancrage tendues » conçus par SBM Offshore et IFP Énergies nouvelles. Le second projet, baptisé Eolmed et développé par Qair, sera installé à plus de 18 km au large des côtes de Narbonne (Aude). Il est financé à hauteur de 85 millions d’euros par la BEI. Cette ferme pilote sera composée de trois éoliennes Vestas de 10 MW chacune, pour une capacité totale de 30 MW. Elles seront installées sur flotteurs à barge semi-submersible. La mise en service est prévue mi-2024. Enfin, la ferme pilote éolienne flottante, prévue fin 2023 dans le golfe du Lion, est portée par Ocean Winds (le groupement d’EDP Renewables et d’Engie), la Banque des territoires et le groupe Caisse des dépôts. Cette ferme est financée à hauteur de 75 millions d’euros par la BEI. Elle est composée de trois éoliennes de 10 MW de Vestas, installées sur flotteurs de technologie Windfloat développée par Principle Power.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*