Sur LinkedIn, le nombre de recrutements « verts » est en nette augmentation depuis 2016


Les emplois « verts », qui requièrent une maîtrise dans le domaine de la durabilité environnementale, ne représentent que 0,8 % des recrutements effectués en France sur le réseau professionnel, LinkedIn, en 2021. Néanmoins, en France comme dans le reste du monde, la part des emplois verts ou verdissants (comprenant de plus en plus de compétences en lien avec le développement durable) est en nette augmentation depuis 2016 : +60 %. Telle est la conclusion d’un nouveau rapport des data-analystes du groupe de recherche interne, LinkedIn Economic Graph Research.

   

Part des emplois verts, verdissants ou potentiellement verdissants recensés sur LinkedIn, en France et dans le monde, en 2021.
© LinkedIn Economic Graph Research

 

   

En France, 15 % des membres LinkedIn peuvent être considérés comme des « talents verts » (qui affichent l’une des compétences identifiées comme « vertes » sur leur profil), contre 13 % en moyenne à l’échelle mondiale. Ces candidats sont majoritairement convoités par l’industrie manufacturière, pour les recruter en tant que responsable durabilité, ou les services aux entreprises, comme responsable et superviseur hygiène-sécurité-environnement (HSE). Plusieurs postes, notamment celui d’agent immobilier, gagnent de plus en plus de compétences vertes, selon les observateurs de LinkedIn. À l’échelle mondiale, hormis le responsable durabilité qui comprend 30 % des postes, les recrutements « verts » les plus en vogue comprennent le technicien d’éoliennes, le conseiller en énergie solaire ou le spécialiste en santé et sécurité environnementales.



Article publié le 27 juin 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*