l’Europe renforce la lgislation sur les hydrocarbures d’huiles minrales


Ce 16juin, l’ONG Foodwatch salue la dcision du Comit permanent des vgtaux, des animaux, des denres alimentaires et de l’alimentation animale (Scopaff) de l’Union europenne (UE) de durcir la lgislation sur les hydrocarbures aromatiques d’huile minrale, ou MOAH. Ces substances, prsentes notamment dans des encres utilises sur les emballages ou dans des nettoyants industriels, peuvent migrer dans certains produits alimentaires et sont suspectes par les autorits sanitaires d’tre potentiellement cancrognes et mutagnes.

Foodwatch tire la sonnette d’alarme sur ce sujet depuis2015. En mai2017, l’Agence nationale de scurit sanitaire (Anses) avait point du doigt les encres et les adhsifs utiliss dans la fabrication des emballages en carton ou en papier, parmi les principales sources de contamination des aliments aux MOAH. En 2019, l’ONG avait galement rvl que la moiti des prparations de lait infantile testes taient contamines par ces substances. Puis, en juin2020, les reprsentants de la Commission europenne et des tats membres du Scopaff avaient dcid d’tablir un seuil 1mg/kg de prsence de MOAH dans les poudres de lait infantile.

Lors de la dernire runion du Scopaff, le 21 avril dernier, la Commission et les tats ont fix de nouveaux seuils pour la prsence des MOAH dans d’autres produits alimentaires. Ces limites de quantification (LQ) sont rparties en trois catgories en fonction des teneurs en matires grasses des aliments:

0,5mg de MOAH par kilo de produit autoris pour les aliments secs faible teneur en graisse/huile (≤4% de graisse/huile). C’est le cas d’aliments comme les ptes, le riz, la farine, explique Foodwatch.

1mg de MOAH par kilo dans les aliments forte teneur en matires grasses/huile (>4% de matires grasses/huile), par exemple les cubes de bouillon, le chocolat, les ptes tartiner, le pesto.

2mg de MOAH par kilo pour les graisses et huiles, dont le beurre et la margarine.

Cette dcision politique devra tre transpose dans la rglementation europenne. Nanmoins, compte tenu des risques de ces contaminants pour la sant, ces mesures entrent en vigueur immdiatement et devraient mener davantage de contrles et de rappels dans tous les tats membres, souligne Foodwatch.

En France, les cubes de bouillon contamins aux MOAH et pingls lors des derniers tests de Foodwatch ont tous t rappels et retirs du march par la Rpression des fraudes (DGCCRF), ajoute l’association.


Article publi le 16 juin 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*