mis en examen, Jean-Luc Petithuguenin laisse la prsidence du groupe son fils, Sbastien


Jean-Luc Petithuguenin, le fondateur de Paprec, est contraint de laisser la prsidence du groupe son fils ain, Sbastien. La dcision a t valide, le 9juin, par le conseil d’administration de l’entreprise. Jean-Luc Petithuguenin a demand tre mis en examen et le parquet a dcid d’un contrle judiciaire drastique, l’empchant de grer son entreprise, explique Paprec. Le dirigeant veut avoir accs au dossier sur lequel le parquet national financier voulait [l]’interroger – car [il sait] qu’il ne peut qu’tre vide, explique-t-il.

La prsidence sera exerce le temps de cette interdiction par Sbastien Petithuguenin, le fils ain de Jean-Luc, dj directeur gnral et dans l’entreprise depuis vingt ans. BFM ajoute que le contrle judiciaire interdit aussi Jean-Luc Petithuguenin de se rendre au sige de Paprec et sur l’ensemble des sites du groupe. Il peut toutefois communiquer avec ses enfants, qui dirigent l’entreprise familiale.

Cette mise en examen, qui intervient aprs une garde vue, le 31mai dernier, concerne des soupons de favoritisme, de corruption et d’entente illicite. La justice s’interroge sur l’attribution d’un march public du centre de valorisation des dchets du Syndicat mixte du dpartement de l’Oise (SMDO), Villers-Saint-Paul (Oise). En l’occurrence, il est reproch au dirigeant de Paprec d’avoir sponsoris, hauteur de 10000 et 15 000euros, un concours hippique organis par la femme de Philippe Marini, le maire de Compigne.

Dans une note publie sur LinkedIn, Jean-Luc Petithuguenin, nie formellement avoir jamais corrompu aucun lu. Il ajoute que le march a t gagn parce que son groupe a formul la meilleure offre, aussi bien sur le plan technique que commercial.

Article publi le 15 juin 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*