L’OMI valide la zone faibles missions de soufre en Mditerrane


Le 78e Comit de protection du milieu marin de l’Organisation maritime internationale (OMI) a approuv, le 10 juin, la cration d’une zone de contrle des missions d’oxydes de soufre et de particules (zone Seca) couvrant l’ensemble de la mer Mditerrane (de Gibraltar la limite de la zone d’attente du canal de Suez).

La cration de cette zone entrane l’obligation pour tous les navires qui entreront en Mditerrane d’utiliser un combustible dont la teneur en soufre ne dpasse pas les 0,1% en masse, soit un fuel cinq fois moins polluant que la norme internationale dans les zones hors Seca, rappelle le ministre de la Transition cologique. Elle entrera en vigueur juridiquement en 2024 pour tre effective en 2025, aprs une adoption au prochain Comit de dcembre2022, et un dlai lgal incompressible prvu par la Convention internationale pour la prvention de la pollution par les navires (Marpol).

Cette Seca doit permettre de rduire jusqu’ 80% des missions de particules fines et ultrafines, prcisait, en dcembre 2021, le ministre de la Mer.


Article publi le 15 juin 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*