L’UE devra rduire son cheptel pour tenir son engagement sur les missions de mthane


En novembre2021, lors de la COP26 Glasgow, plus de 100pays se sont engags rduire d’au moins 30% leurs missions de mthane, un puissant gaz effet de serre, d’ici 2030 par rapport au niveau de 2020. L’Union europenne ne pourra tenir cet objectif sans adopter de nouvelles mesures, rvle un rapport publi, ce mardi 14juin, par l’organisation but non lucratif CE Delft pour la fondation Changing Markets.

Le rapport montre que l’objectif des -30% est difficilement atteignable sans une rduction du cheptel en Europe. Le secteur agricole, principalement l’levage bovin et la production laitire, reprsente, en effet, 53% des missions de mthane de l’UE. Une rduction des missions totales d’au moins 34% pourrait tre obtenue en incitant 10% des consommateurs europens adopter un rgime alimentaire intgrant moins de viande et de produits laitiers, et en acclrant les mesures de lutte contre les missions provenant du fumier, des dchets alimentaires et de l’nergie.

Si l’on poursuit les politiques actuelles sans changement, les missions provenant de l’levage ne devraient baisser que de 3,7% d’ici 2030, rapporte l’tude, alors que des rductions allant jusqu’ -38% pourraient tre obtenues en modifiant les rgimes alimentaires. Le recours des mesures techniques telles que les additifs dans l’alimentation animale ou la gestion du fumier ne pourront, quant elles, rduire les missions que de, respectivement, 1 12% et 4 7%. Pour le secteur des dchets, responsable de 27% des missions de l’UE, les mesures actuelles devraient permettre de rduire de 33% les missions. L’agriculture est le talon d’Achille de la stratgie europenne en matire de mthane (), mais les politiques qui pourraient entraner des rductions significatives en encourageant un passage des rgimes alimentaires plus sains, avec moins de viande et de produits laitiers, sont compltement absentes des plans de l’UE , dplore Nusa Urbancic, de la fondation Changing Markets.

Les auteurs du rapport recommandent par consquent de rorienter la communication de l’UE en faveur d’une alimentation moins carne, de rduire la TVA sur les fruits et lgumes et d’encourager une alimentation vgtarienne dans les cantines publiques. Ils estiment peu probable que la directive sur les missions industrielles (IED) impacte les missions lies l’agriculture d’ici 2030. La stratgie de rduction du mthane de la Commission europenne ne devrait rduire que de 3,4% supplmentaires les missions issues de l’nergie cet horizon. Quant au plan REPowerEU, il ne s’agit encore que d’une proposition lgislative qui ne devrait entraner qu’une rduction des missions agricoles infrieure 3%.






Article publi le 14 juin 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*