La rgulation naturelle des insectes nuisibles perturbe par l’urbanisation


Selon une tude mondiale, parue ce mardi 7juin 2022 dans la revue Science of the Total Environnement, et laquelle participait l’Inrae, des quipes de scientifiques se sont intresss l’impact de l’urbanisation sur le contrle naturel des insectes nuisibles. Certaines espces constituent des menaces importantes pour la sant des plantes, cultives ou non.

Grce 52tudes croises ralises dans plusieurs villes dans le monde, les chercheurs ont tabli deux principaux constats. Le premier pose que, par rapport aux territoires ruraux, les zones urbaines voient augmenter d’environ 44% l’abondance des insectes piqueurs-suceurs (pucerons et cochenilles), contrairement leurs ennemis naturels (gupes parasitodes, coccinelles et araignes). De plus, les scientifiques affirment que, plus le niveau d’urbanisation augmente, plus le niveau de contrle biologique fourni par les ennemis naturels diminue . Les insectes nuisibles sont moins bien rguls, et peuvent causer des attaques sur la vgtation urbaine.

L’Inrae suggre de dvelopper les mesures de prservation de ces ennemis naturels contribuant ainsi, de manire significative, la restauration des communauts d’insectes et de leurs fonctions cologiques . Cela passe par la rduction de l’artificialisation des sols et par la cration d’amnagements urbains spciaux, comme des zones de vgtation diversifie. Cette solution associant herbes hautes, arbustes et arbres consiste laisser intgralement sur le sol toute la biomasse vgtale coupe lors des tontes.




Article publi le 10 juin 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*