La prsence d’oliennes prs de haies menacent les chauves-souris


Selon une nouvelle tude scientifique, les oliennes engendreraient des risques de perte d’habitat et de mortalit chez les chauves-souris installes dans les haies environnantes. En partenariat avec le bureau d’tudes Auddic, le Centre d’cologie et des sciences de la conservation (Cesco), compos de chercheurs du Musum national d’histoire naturelle, du CNRS et de la Sorbonne, confirme le fait que les oliennes peuvent contribuer une perte d’habitats de la faune. Elles sont sources de mortalit, ayant pour origine des collisions directes et des barotraumatismes, c’est–dire des lsions tissulaires lies un changement de pression.

Grce des enregistrements d’missions ultrasonores raliss sur des sites avec et sans oliennes (65paires), les scientifiques ont valu la rponse comportementale des espces et leur rapport avec leur habitat naturel. Rsultats, les oliennes places moins de 100mtres de haies provoquent une diminution trs nette de l’utilisation des habitats par les chauves-souris, surtout dans une zone de 10 43mtres. Concernant la mortalit, les oliennes situes dans un primtre de 43 100mtres sont susceptibles d’attirer certaines espces (comme les noctules) et de provoquer des collisions parfois mortelles.

Avec cette tude publie dans le Journal of Applied Ecology, ce jeudi 9 juin, le Cesco met en avant l’importance d’loigner les oliennes des haies et lisires boises d’au moins 200mtres en suivant la Convention Unep-Eurobats. Peu respecte, cette recommandation n’a pas empch l’installation des trois quarts des oliennes du Grand-Ouest moins de 100mtres de ces vgtations. Les auteurs esprent, partir de cette tude, que soit mieux concilier transition nergtique et enjeux de conservation de la biodiversit .

Article publi le 10 juin 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*