Comment acclrer la politique de rnovation nergtique des logements privs


Comment engager le sursaut de la rnovation nergtique des logements en France? L’Ademe et l’Iddri appellent massifier les rnovations performantes, mobiliser les moyens financiers ddis et structurer l’offre.

En vue d’atteindre la neutralit carbone l’horizon 2050 en France, le secteur du btiment doit rduire ses missions de 50% d’ici 2030 et atteindre, en moyenne, le niveau de performance Btiment basse consommation (BBC) dans les trente prochaines annes.

Un dfi colossal, qui demande d’aligner l’ensemble des politiques publiques autour d’un double enjeu: une acclration sans prcdent du rythme des rnovations nergtiques et une massification des rnovations performantes, un march encore embryonnaire aujourd’hui, souligne Andreas Rdinger, chercheur l’Institut du dveloppement durable et des relations internationales (Iddri). Il est le coauteur d’un rapport, publi le 19 mai avec l’Agence de la transition cologique (Ademe), qui formule des recommandations pour acclrer la rnovation nergtique des logements privs.

Scuriser les investissements en faveur des rnovations performantes

Pour les cinq ans venir, le prsident Emmanuel Macron se fixe de rnover au moins 700000logements par an, en misant sur son aide phare MaPrimeRnov’, octroye aux propritaires (occupants ou bailleurs). Les auteurs saluent cette prime qui a permis de financer prs de 650000projets de rnovation nergtique pour la seule anne 2021,dont 63% ports par des mnages aux revenus modestes ou trs modestes. Mais la prime finance principalement le remplacement de chaudires ou, dans une moindre mesure, des travaux d’isolation, tandis que les rnovations performantes et globales, qui sont de qualit , indiquent les auteurs, restent encore marginales .

 

La faible structuration du march des rnovations performantes reste le talon d’Achille des politiques de rnovation
 

 

Or, les experts de l’Ademe et de l’Iddri plaident pour aligner progressivement les aides financires sur les critres des rnovations performantes, ce qui signifie: rnover pour atteindre le label BBC-rnovation ou les classes A et B du diagnostic de performance nergtique (DPE). Et ils demandent de scuriser les investissements publics ncessaires  qui s’lveraient environ 15milliards d’euros, principalement sur des rnovations partielles , prcisent les auteurs, en citant l’dition 2021 du Panorama des financements climat ralis par l’Institut de l’conomie pour le climat (I4CE).

Nanmoins, le dbat reste ouvert sur le niveau de financement public ncessaire ou souhaitable , ajoutent-ils. Selon I4CE,plus de 30milliards d’euros d’investissements additionnels seraient ainsi ncessaires chaque anne pour dvelopper spcifiquement les rnovations globales. De son ct, la mission, pilote par Olivier Sichel, avait valu 9milliards d’euros les subventions publiques ncessaires pour rnover chaque anne 500000passoires nergtiques vers le niveau BBC, rappellent les auteurs.

Structurer la filire professionnelle

Les experts s’interrogent aussi sur la capacit de la filire professionnelle rpondre l’objectif de massification des rnovations nergtiques performantes, sur le plan quantitatif (nombre d’emplois) et qualitatif (formations et comptences). En effet, sur un total de 65000entreprises certifies reconnu garant de l’environnement (RGE) , moins d’une centaine affichent la certification  rnovation globale , relvent les auteurs. Un chiffre comparer aux 400000 700000(aprs 2030) rnovations performantes qui devraient tre ralises chaque anne, ajoutent-ils.

De mme, le chiffrage des emplois actuels et des besoins venir peut diverger d’une source l’autre, notent les auteurs. Par exemple, l’étude du collectif Rénovons estime que la rénovation performante de 6,7millions de passoires thermiques pourrait gnrer 93000emplois à temps plein. comparer aux 192000emplois de la filire recenss dans le baromètre 2019 de l’Ademe sur les emplois verts. La faible structuration du march des rnovations performantes reste le talon d’Achille des politiques de rnovation, qui se focalisent aujourd’hui principalement sur la demande, dplore Andreas Rdinger.  La difficult massifier les rnovations nergtiques s’explique en partie par l’absence de message clair sur les volutions venir pour rendre compatible la trajectoire de rnovation avec les objectifs 2050, et la faible crdibilit des signaux envoys aux acteurs du march , estime le chercheur.

Par consquent, les experts appellent l’tat intgrer ces enjeux dans une nouvelle feuille de route de la rnovation nergtique planifie sur dix quinze ans. Une belle occasion saisir pour le nouveau gouvernement qui se targue d’organiser la planification cologique et nergtique.









Article publi le 25 mai 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*