Les nergies renouvelables modifient le march de l’emploi du secteur de l’nergie


Le dploiement croissant des nergies renouvelables dans l’Hexagone change la dynamique du march de l’emploi. Tel est le constat du nouveau baromtre annuel Komete (Kyu Observatoire mtiers-tendance-emplois) du secteur de l’nergie dress par Kyu, cabinet de conseil spcialis dans l’emploi et la formation. L’analyse d’offres d’emploi collectes en 2020 et 2021, impliquant plus prcisment la production et la distribution de l’nergie, montre une difficult sectorielle l’embauche bien plus forte que la moyenne nationale: en 2020, l’indice des tensions tait deux fois suprieur la moyenne. La production et la distribution de l’nergie ne reprsentent cependant que 1,5% de la masse salariale totale en France, soit 182000postes.

Malgr une tendance la baisse depuis 2019 (sur le plan sectoriel comme national), entrane par l’optimisation de certaines activits notamment, un nouveau facteur maintient cette tension: l’inadquation gographique. Le dveloppement des renouvelables entranant une dcentralisation de la production d’nergie, il peut gnrer des besoins plus diffus sur le territoire quand les besoins lis la production d’nergie taient plus concentrs autour de certains bassins d’activit頻, noncent les experts de Kyu. Certains territoires, comme les Pays de la Loire ou la Nouvelle-Aquitaine, connaissent de trs fortes hausses de leurs besoins en recrutement, mais toutes les catgories professionnelles ne sont pas gales face cette dcentralisation. En termes de mobilit, les ingnieurs ne posent pas de problme, mais les niveaux bac pro sortent rarement de leur dpartement, expliquent les experts.



Article publi le 23 mai 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*