Dans les Hauts-de-France, une subvention la fdration Stop oliennes provoque des turbulences


Fidle sa promesse de campagne, Xavier Bertrand vient d’octroyer une trs confortable subvention aux anti-oliens. L’opposition en colre dnonce une approche partisane, la limite de la lgalit.

En mars2021, le prsident du conseil rgional des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, avait fait de la lutte contre les oliennes l’une de ses promesses phares de campagne. En accordant, jeudi 19mai, une subvention de 170000euros sur trois ans, dont 40000 pour cette anne, la toute nouvelle fdration Stop oliennes Hauts-de-France, il vient de se doter d’un nouvel outil pour soutenir son combat. Objectif officiel de ce budget, plus que consquent pour ce type d’association, et octroy dans le cadre d’une convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens : Lutter contre l’essor olien dans les Hauts-de-France afin de prserver de manire durable paysages, patrimoine et attractivit.  Les Hauts-de-France totalisent un tiers des 9000mats que compte la France, souligne Christophe Coulon, vice-prsident de la Rgion. Les habitants n’en peuvent plus de cette ultra-concentration. Or, les enqutes publiques ne se droulent plus en prsentiel, mais en distanciel et les voies de recours se sont rduites.

Un dsaccord sur l’objectif

D’o la volont des dirigeants de la collectivit, soutenus sur ce point par le Rassemblement national, de combler ces trous dmocratiques , en offrant cette fdration des leviers mutualiss pour sensibiliser et informer les populations, clairer les lus, mettre les tudes en rseau.  Mais aussi d’aider les associations lors des enqutes publiques, en justice et par des tudes sur les nuisances . Dans le cadre de son programme d’action 2022, la fdration souhaite ainsi, en particulier, mobiliser les avocats et mettre en place des actions de communication grand public, via la ralisation de photomontages sur les impacts paysagers des projets, des tracts ou un site internet.

 

Quand il y a une adhsion des habitants, pourquoi donner une association les moyens de bloquer ces projets-l ?
 

Katy Vuylstecker, conseillre rgionale des Hauts-de-France

 

Pour l’opposition, il s’agit clairement de donner ces associations la possibilit de faire barrage l’ensemble des projets sans aucune distinction. Une approche partisane, voire obsessionnelle , qui hrisse considrablement la dlgation cologiste. Comment peut-on s’opposer par principe une nergie dont nous avons besoin ?  sinterroge l’une de ses conseillres, Katy Vuylstecker. Il n’est plus question du bon ou du mauvais projet, du bon ou du mauvais endroit, de l’adhsion ou pas des citoyens Certains territoires sont extrmement dots en oliennes, d’autres non. Il faut regarder au cas par cas si c’est pertinent. Et quand il y a une adhsion des habitants, pourquoi donner une association les moyens de bloquer ces projets-l? 

mais aussi sur la mthode

Les lus de la dlgation cologiste contestent aussi la mthode adopte par le conseil rgional, qu’ils jugent opaque et la limite de la lgalit. Ces derniers s’tonnent notamment de la gnrosit de cette manne de 40000euros, ds la premire anne, soit 77% du budget prvisionnel de l’organisme, pour une association oprationnelle depuis mars seulement, incapable de produire un premier bilan d’activit et de faire la preuve de ses capacits agir. Ils regrettent aussi un vote en commission permanente, non publique, plutt qu’en plnire, et la non-transmission de certains documents demands afin d’tudier le dossier. Enfin, ils dnoncent cette utilisation anormale des fonds publics des fins de communication politique qui limitera de fait la possibilit de contrler leur utilisation.

Pour Christophe Coulon, qui assure avoir remis aux conseillers tous les lments requis, cette initiative du conseil rgional respecte parfaitement les rgles: les associations adhrentes de la fdration sont dj connues et la dlibration a dj t prsente il y a une semaine, souligne-t-il. L’lu, qui affirme, par ailleurs, vouloir donner toute sa place aux renouvelables, notamment la biomasse et la mthanisation, assure qu’un dbat sur l’nergie aura, de toute faon, lieu dans le cadre de la rvision du schma rgional d’amnagement, de dveloppement durable et d’galit des territoires (Sraddet) et celle de la programmation pluriannuelle de l’nergie (PPE). Dans l’attente d’une mobilisation citoyenne, rendue plausible par le toll dclench par cette affaire, les lus cologistes envisagent de demander un contrle de lgalit頻 du dossier au prfet. Ils n’excluent pas non plus un recours en justice pour excs de pouvoir .






Article publi le 20 mai 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*