l’association Bloom en appelle la Cour des comptes


L’association Bloom, qui lutte contre la pche industrielle, a dcid d’interpeller la Cour des comptes pour qu’elle se penche sur les moyens accords aux aires maritimes protges (AMP). Dans le cadre de la plateforme de participation citoyenne de la Cour des comptes, consistant en une consultation de la socit civile sur des ides d’enqutes, l’association soulve la question des finances de l’Office franais de la biodiversit (OFB), charg de la gestion des AMP. Les interrogations portent sur les activits des agences charges successivement de la gestion des aires maritimes depuis leur cration en 2006. L’association veut comprendre comment d’importantes sommes d’argent, comme un minimum de 5,3millions d’euros issus de fonds europens, ont t alloues OFB pour des rsultats quasi-inexistants.

L’association dnonce la gestion des aires maritimes, qui seraient faussement protges puisqu’il est possible d’y pcher avec des engins destructeurs raclant les fonds marins. Elle note l’chec du rseau AMP accomplir les objectifs fixs, en voquant que seul 0,0005% des eaux est protg des activits fort impact  pour l’Atlantique, la Manche et la mer du Nord.

La campagne de participation citoyenne se clture, le 20 mai, et cette demande d’enqute s’ajoutera une autre requte de Bloom concernant l’opacit des aides publiques la pche.

Article publi le 19 mai 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*