le gouvernement ajuste les dispositions concernant l’agriculture


Le mois d’avril accuse un dficit important en pluviomtrie: – 25% par rapport aux normes de rfrence, a point le ministre de la Transition cologique, lors d’un brief presse sur la situation de la scheresse, lundi 9mai. En consquence, les sols sont excessivement secs, notamment en Provence-Alpes-Cte d’Azur, Grand Est, Lozre, Cantal et Nord-Pas-de-Calais. La situation serait semblable celle de l’anne2019. Les prvisions saisonnires de Mto-France montrent que les tendances favorisent un scnario plus sec et plus chaud que la normale. Et 15 dpartements sont dj concerns par des mesures de restrictions d’eau (stade d’alerte, d’alerte renforce ou de crise).

Dans ce contexte, le gouvernement a organis des runions avec les ministres de l’Agriculture, de la Transition cologique et les directeurs des agences de l’eau, d’une part, et les organisations professionnelles agricoles, d’autre part. Selon le ministre de l’Agriculture, les rendements des cultures d’hiver (bl ou orge) pourraient tre diminus. Nous n’avons pas de possibilit d’anticiper la proportion de baisse, indique le ministre de l’Agriculture. Les cultures de printemps mas, betterave sont, quant elles, dpendantes des prcipitations des semaines qui viennent.  La pousse d’herbe pourrait galement tre ralentie.

Pour essayer d’anticiper ces consquences, plusieurs annonces ont dj t faites, comme l’enveloppe de 100millions d’euros dbloque pour les agences de l’eau afin optimiser l’accs la ressource . Le gouvernement compte galement sur les mesures annonces lors du Varenne agricole de l’eau. la suite des runions de lundi, il a act l’ajout de 20millions supplmentaires au guichet ouvert dans ce cadre, pour aider la sobrit des consommations agricoles. Le gouvernement vise optimiser les conventions passes avec les agriculteurs concernant la mise disposition de surface en herbe d’tablissements publics fonciers, d’aroports, des rseaux ferroviaires ou camps militaires. Il souhaite galement faire voluer la gouvernance sur ces questions. Nous allons tablir un plan d’action qui listera l’ensemble des initiatives, dans l’objectif de les structurer et permettre un suivi rgulier , a dtaill le ministre de l’Agriculture.

Par ailleurs, comme l’anne dernire, une carte des territoires avec risques de scheresse sera tablie et prsente lors du prochain Comit d’anticipation et de suivi hydrologique (Cash), prvu la semaine prochaine.






Article publi le 10 mai 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*