RTE lance son appel d’offres Effacement 2023


Afin de contribuer l’atteinte des objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’nergie (PPE) et la matrise des consommations lectriques, le ministre de la Transition cologique vient de lancer son appel d’offres Effacement pour 2023, en concertation avec RTE. Cette procdure est ouverte tous les sites de soutirage capables de raliser des effacements de consommation, condition qu’ils ne compensent pas cette dmarche par de l’autoproduction grce des moyens conventionnels, de type diesel, et qu’ils ne soient pas titulaires d’un contrat d’interruptibilit dans le mme temps. Le volume maximal fix pour 2023 est de 8011MW, trois fois plus que pour 2022, dont 5109 MW ont t rservs aux sites de puissance souscrite infrieure ou gale 1MW. Pour la premire fois, ces derniers pourront souscrire des contrats d’un dix ans.

Le montant de la rmunration gnre par le contrat d’effacement dpendra du niveau de prix des garanties de capacit頻, elles-mmes acquises auprs des producteurs et des oprateurs d’effacement. Plusieurs options sont envisageables pour les candidats: soit la mise disposition des capacits sur l’ensemble des jours signals, correspondant aux jours de plus forte tension sur le systme lectrique, soit une limitation vingt jours seulement parmi les jours signals, soit une mise disposition les jours de pointes PP2, bass sur la tension du systme lectrique (vingt-cinq jours au maximum). Les candidats ont la possibilit de rpondre directement cet appel d’offres en tant que site de soutirage, mais aussi par l’intermdiaire d’un oprateur d’effacement ou d’un acteur d’ajustement.

Date limite de dpt des dossiers: le 30juin 2022 10heures.





Article publi le 04 mai 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*