l’Ademe et l’Ineris ont mesur leur toxicit dans les transports souterrains


L’Agence de la transition cologique (Ademe) et l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) ont valu la toxicit de particules fines (de type PM10) souvent les seules quantifies collectes dans les transports en commun, quai et l’intrieur d’une rame. Dans le cadre de ce projet exploratoire, nomm Tox in Transport, leurs experts en pollution de l’air ont procd des mesures en enceintes ferroviaires souterraines (sur le quai d’une station de mtro) et l’intrieur des rames en le-de-France, en mars puis en novembre2020.

Au sein du rapport prsentant les rsultats de leurs recherches, l’Ademe et l’Ineris concluent que le potentiel inflammatoire et la cytotoxicit des particules releves taient limits. Nanmoins, d’autres facteurs de toxicit ont t identifis. Les particules fines retrouves quai et l’intrieur des rames montrent un potentiel oxydant quatre dix fois plus lev que les moyennes en air ambiant en fond urbain. Ce potentiel signifie qu’elles sont capables d’induire la production d’espces ractives de l’oxygne (ERO) l’intrieur des cellules humaines. Un excs d’ERO provoque des dgradations de l’ADN et des membranes cellulaires et peut entraner la mort des cellules.

En outre, si les teneurs en endotoxines se sont rvles plus leves en rame qu’ quai, les experts soulignent le bnfice de la climatisation sur la quantit de particules rencontres. Cependant, l’Ademe et l’Ineris se veulent rassurants : les niveaux de concentration en particules mesurs sont cohrents avec ceux mesurs en enceintes ferroviaires souterraines et en rames en France, en rgle gnrale. Ces premiers rsultats exploratoires suggrent qu’une rflexion doit tre mene pour dterminer comment ces nouvelles mtriques pourront tre utilises terme dans des approches d’valuation des risques sanitaires, que ce soit dans le cadre d’une valuation des risques sanitaires classiques ou dans des approches plus complexes associant des indicateurs d’exposition cumule.



Article publi le 04 mai 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*