nouvelle baisse des aides pour les travaux d’isolation à partir du 1er mai


Ce dimanche 1er mai, les montants des fiches standardisées des certificats d’économies d’énergie (CEE) seront revus à la baisse pour les travaux d’isolation thermique dans le résidentiel, selon l’arrêté du 10 décembre 2021.

Pour l’isolation des planchers bas, « la nouvelle prime au m2 est en moyenne de 4,73 euros, soit une baisse moyenne de 32 % », analyse Hellio, société délégataire de CEE. Pour l’isolation des murs, la nouvelle prime au m2 est en moyenne de 6,93 euros, soit une baisse moyenne de 33 % pour les logements chauffés à l’électricité, et de 58 % pour les autres logements.

Le montant de l’aide pour l’isolation des toitures terrasses est aussi réduit de 26 % en moyenne, ajoute Hellio, soit 5,26 euros le m2. Enfin, pour l’isolation des réseaux d’eau chaude sanitaire ou calorifugeage, la nouvelle prime par mètre linéaire est en moyenne de 24,77 euros, soit une baisse de 21 %.

« Cela est dommageable pour les ménages qui financeront moins bien les projets de rénovation de leur logement, mais aussi pour la filière professionnelle qui s’est structurée pour répondre à la demande, aujourd’hui en pleine crise », déclare Marina Offel, responsable des affaires publiques et juridiques du groupe Hellio. Elle souligne que cette baisse ne concerne pas l’isolation dans le secteur tertiaire « qui reste bien subventionnée aujourd’hui ».

Cette révision des fiches pour les opérations d’isolation vise à « s’assurer que les forfaits correspondent au mieux aux économies d’énergie réelles générées », avait justifié la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC).



Article publié le 29 avril 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*