le Jury de dontologie publicitaire tacle Orano


Dans un avis adopt le 1er avril 2022, le Jury de dontologie publicitaire (JDP)a critiqu une campagne du groupe nuclaire Orano sur le recyclage des combustibles uss. Le jury a t saisi, en 2021, par l’ONG Sortir du nuclaire, qui dnonce le greenwashing de deux publicits de la campagne de recrutement d’Orano.

Le JDP juge que la premire publicit, qui prsente un caillou d’uranium capable de lutter contre le drglement climatique, ne mconnat pas les rgles dontologiques.

En revanche, il pingle la seconde publicit d’Orano. Celle-ci vante la capacit dj࠻ de l’industriel de rutiliser 96% des matires recyclables d’un combustible qui, la base, est compltement us頻.

Sur ces 96 %, 1% correspond au plutonium effectivement retrait sur le site de Melox de l’entreprise et rutilis pour produire le combustible dnomm Mox, et 95%, qualifis d’uranium de retraitement (URT), sont entreposs sur un site dans la Drme dans l’attente de leur ventuelle valorisation, pointe le jury. Il ajoute qu’Orano ne dispose pas, l’heure actuelle, des moyens techniques de rutiliser les URT et que seuls des oprateurs trangers, en particulier russes, sont en capacit de procder ces oprations d’amont ncessaires au recyclage.

Une telle approximation, qui aurait pu tre aisment leve en prcisant que seul 1% du combustible us est effectivement rutilis l’heure actuelle, est de nature induire en erreur le public sur la ralit de l’ampleur du recyclage nuclaire auquel procde l’annonceur, conclut, par consquent, le JDP.

Le Rseau Sortir du nuclaire s’est flicit de cette dcision. Non contente d’entretenir cette image d’un nuclaire vert participant l’conomie circulaire, Orano a reconnu ses liens avec ses sous-traitants russes, auxquels il n’a pas l’intention de mettre fin malgr le contexte gopolitique actuel, dclare l’ONG.


Article publi le 22 avril 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*