seize multinationales fixent les conditions du dveloppement du recyclage chimique


Seul le recyclage chimique est capable de traiter certains emballages plastique, expliquent seize multinationales trs consommatrices. Elles dfendent six principes pour assurer son dveloppement. La traabilit des matires recycles est essentielle.

Le 19avril, seize gants mondiaux des produits de consommation ont prsent un plaidoyer en faveur du recyclage chimique des plastiques. Runies au sein du Consumer Goods Forum (CGF), ces entreprises estiment que le recyclage chimique est le seul moyen de recycler de grands volumes d’emballages en plastique souple et autres mlanges de polythylne et polypropylne en plastique recycl de qualit alimentaire. Les signataires proposent six principes qui, selon eux, permettent d’assurer le dveloppement du recyclage par pyrolyse. En jeu: le recyclage de deux rsines qui reprsentent environ 60% des plastiques employs par le secteur de l’emballage.

 

Le recyclage chimique est le seul moyen de recycler de grands volumes d’emballages en plastique souple et autres mlanges de polythylne et polypropylne en plastique recycl de qualit alimentaire
 

 

Parmi les signataires de cette prise de position intitule Chemical Recycling in a Circular Economy for Plastics figurent Barilla, Colgate-Palmolive, Danone, Ferrero, Henkel, Mars, Nestl, Pepsico, Procter&Gamble ou encore Unilever. Pour appuyer leur dmarche, les signataires publient aussi une analyse du cycle de vie (ACV) selon laquelle l’impact environnemental du recyclage chimique des dchets plastique difficiles recycler serait infrieur celui de l’incinration.

Une demande de prs de 800000 tonnes par an

Cette prise de position concerne le recyclage par pyrolyse des polyolfines, c’est–dire du polythylne (PE) et du polypropylne (PP). Concrtement, les dchets en PE et en PP sont chauffs haute temprature et sans oxygne pour obtenir une huile. Aprs purification, cette huile de pyrolyse est utilise dans un vapocraqueur pour rduire la consommation de naphta (un mlange liquide d’hydrocarbures lgers employ comme matire premire par la ptrochimie). En sortie de vapocraqueur, plusieurs coupes sont obtenues, parmi lesquels l’thylne et le propylne, les produits intermdiaires employs pour produire du PE et du PP. Ainsi, travers l’intgration de cette huile de pyrolyse, une partie des rsines vierges est considre comme de la matire recycle issue des dchets de plastique.

Actuellement, la technologie est en dploiement. Une premire unit industrielle, d’une capacit de traitement de20000tonnes de plastique par an, devrait tre inaugure en fin d’anne par Sabic, Geleen, aux Pays-Bas. Pour rpondre aux objectifs d’incorporation de plastique recycl qu’envisage de fixer l’Union europenne, les seize signataires estiment qu’ils auront besoin de 780000tonnes par an de PE et de PP recycls, dont 680000tonnes aptes au contact alimentaire. Pour rpondre cette demande, 6070 units de pyrolyse doivent tre construites entre 2025 et 2030, prviennent-ils. Les six principes qu’ils dfendent doivent permettre ce dploiement dans des conditions  crdibles, thiques, sres et respectueuses de l’environnement.

 

L’approche  mass balance 
Avec le recyclage par pyrolyse, les dchets plastique sont transforms en thylne et en propylne, mais aussi en d’autres produits intermdiaires. En outre, le rendement en thylne et en propylne varie selon les technologies employes et la qualit de l’huile.

Les dfenseurs du recyclage chimique plaident pour une approche mass balance qui permet de considrer que toute l’huile est transforme en thylne et en propylne. Concrtement, des crdits de recyclage, bass sur le volume d’huile utilis, sont librement attribus aux produits en sortie de vapocraquage. Ces crdits sont ensuite tracs dans la chane de valeur des plastiques, jusqu’ l’emballage 100% plastique recycl頻 propos par le producteur qui a acquis suffisamment de crdits.

Les opposants dfendent une approche trs diffrente selon laquelle tous les produits intermdiaires sont en partie issus de l’huile recycle. La proportion de matire recycle dpend alors, pour chacun d’entre eux, des caractristiques du vapocraqueur et de la qualit de l’huile.

 

L’enjeu central de la traabilit

Le premier principe concerne l’accs aux dchets plastique. Les signataires plaident pour que le recyclage par pyrolyse permette d’augmenter les volumes de recyclage globaux. En d’autres termes, les dchets destins au recyclage chimique ne devront pas tre ceux recyclables mcaniquement une chelle industrielle.

Le deuxime est essentiel et concerne un point prement dbattu l’chelle europenne: la traabilit et le dcompte des matires recycles. Sur ce sujet, les signataires plaident pour une approche mass balance (lire l’encadr ci-contre) qui soit largement accepte et applique. Cette approche doit notamment distinguer clairement la part des plastiques employe sous forme d’nergie (par exemple, lors de la pyrolyse, une partie du plastique se dcomposant en gaz de synthse employ pour alimenter la raction). Bien sr, il faut aussi trancher la question de l’attribution des crdits de recyclage en tenant compte, ou pas, des liens chimiques entre l’huile de pyrolyse et la production des plastiques.

Paralllement, les ptrochimistes qui fourniront le PE et le PP recycls par pyrolyse devront tre en mesure de dmontrer que leurs procdsmaximisent la production de plastique etminimisent celle des produits non prioritaires (comme le bitume et les cires) et nergtiques. Le quatrime principe vise rduire les impacts environnementaux, notamment climatiques, des plastiques recycls. Il s’agit de dmontrer de manire crdible que ces impacts sont quivalents ou infrieurs ceux des plastiques vierges base d’hydrocarbures.

Les deux derniers principes ne sont pas lis aux procds de production.L’un concerne la gestion des missions et des pollutions. Il s’agit l de limiter les risques sanitaires et environnementaux.L’autre a trait la crdibilit des allgations environnementales des entreprises qui utiliseront les plastiques recycls par pyrolyse.






Article publi le 21 avril 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*