EDF compte en produire 3 GW d’ici 2030


EDF dvoile son ambition concernant l’hydrogne dcarbon. Le 13avril dernier, l’nergticien franais a prsent son plan hydrogne, pour lequel il va consacrer entre deux et trois milliards d’euros d’investissement afin de dployer l’quivalent de trois gigawatts (GW) d’lectrolyseurs dans le monde d’ici 2030. Cet objectif s’inscrit dans le cadre de la stratgie Cap 2030 du groupe et rejoint les plans sur le solaire, la mobilit ou encore le stockage.

Grce aux ingnieurs d’EDF Renouvelables et d’Hynamics, sa filiale spcialise dans l’hydrogne, le groupe EDF souhaite, d’une part, dvelopper des nouveaux moyens d’essais comme une plateforme de tests d’lectrolyseurs sur le site d’EDF Lab des Renardires, prs d’cuelles (Seine-et-Marne). Il compte, d’autre part, ds prsent, sur un pipeline significatif d’une soixantaine de projets d’un potentiel total d’environ 1 GW. S’agissant de l’Hexagone, plusieurs projets industriels majeurs sont actuellement dvelopps par Hynamics, notamment en France o les ambitions publiques sont fortes et o les dispositifs de soutien commencent se concrtiser, souligne le groupe. EDF promet de rpliquer son site pilote de production d’hydrogne (d’une capacit de 1 MW), install Auxerre (Yonne) depuis fin 2021, dans d’autres bassins industriels : Belfort, le Havre, Cannes et Dunkerque.

terme, l’nergticien souhaite nouer des partenariats avec d’autres acteurs du secteur afin d’exploiter l’hydrogne pour produire des carburants de synthse (e-mthanol, e-ammoniac, e-krosne) ou d’organiser sa distribution auprs d’industriels et de collectivits.




Article publi le 20 avril 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*