Comment transformer l’enseignement suprieur en faveur de la transition cologique


Deux rapports publis un mois d’cart, l’un du groupe de travail men par Jean Jouzel, l’autre du Shift Project et du groupe Insa, dlivrent les modalits d’une refonte de l’enseignement suprieur au service de la transition cologique.

Chacun doit disposer des connaissances et de comptences mme de lui permettre d’agir pour la transition cologique en tant que citoyen et en tant que professionnel. Tel est l’objectif auquel se sont proposs de rpondre deux nouveaux rapports. Le premier, command par le ministre de l’Enseignement suprieur, de la Recherche et de l’Innovation en fvrier 2020, a t dlivr la ministre, Frdrique Vidal, par le paloclimatologue de l’Acadmie des sciences, Jean Jouzel, et le directeur de l’Institut de transition environnementale, Luc Abbadie, le 16fvrier dernier. Le second, publi un peu moins d’un mois plus tard, imagine un nouveau cadre de formation des ingnieurs, ClimatSup, sur la base d’une collaboration entre le laboratoire d’ides The Shift Project et le rseau d’coles d’ingnieurs Insa.

Si le premier s’adresse l’ensemble de l’enseignement suprieur et le second uniquement aux cursus d’ingnieurs, ces deux travaux traduisent peu ou prou le mme constat: malgr des initiatives encourageantes, mais rarement structurantes de la part des formateurs, la question universelle et urgente de la transition cologique est loin d’avoir irrigu tous les cursus.

Combler un manque et satisfaire une attente

D’aprs le rapport Jouzel, seulement un quart des tablissements affichent au moins une formation incluant, d’une faon ou d’une autre, le sujet. En moyenne, ils sont 11% dlivrer des cours obligatoires traitant des enjeux climatiques et nergtiques, selon les chiffres des experts du Shift Project. Il faut compter cinq dix ans pour que les diplms capables de mettre de nouvelles comptences en pratique soient en mesure d’engager des changements dans les entreprises, collectivits et associations, estime le groupe de rflexion men par Jean-Marc Jancovici. Ce vaste chantier doit donc dmarrer ds aujourd’hui!

Le groupe de travail mobilis par le ministre donne d’abord la priorit la transformation de l’ensemble des diplmes de niveau bac+2, avec comme ambition de former 100% des tudiants ce niveau d’tudes, quel que soit le cursus, d’ici cinq ans. Concernant les formations destines plus prcisment aux ingnieurs, le Shift Project privilgie une volution encore plus rapide, en l’espace de deux trois ans. La ncessit premire, selon le think tank, est de faire bouger le cadre de l’enseignement suprieur pour que l’action ne s’apparente pas qu’ du militantisme.

Vers une transition cologique des comptences

S’agissant de la mthode pour y parvenir, les deux rapports s’accordent sur les connaissances et comptences dont la transmission est indispensable: l’apprhension des quilibres et des limites systmiques de la plante par une introduction l’Anthropocne, l’approvisionnement nergtique, l’puisement des ressources, ainsi qu’au dveloppement d’une approche prospective et responsable en toutes choses. Ces propositions rejoignent celles mises par la Commission europenne, en janvier2022, dans le cadre de l’laboration du nouveau cadre europen de comptences en matire de durabilit. Concernant plus particulirement les ingnieurs, le rapport du Shift Project y ajoute la ncessit d’un changement de philosophie: l’ingnieur de demain doit valuer les impacts de ses choix techniques pour les minimiser, tenir compte des contraintes physiques et socitales et contribuer, avant tout, la dcarbonation de l’conomie.

   

Schma runissant l’ensemble des connaissances et comptences ncessaires l’enseignement de la transition cologique auprs des ingnieurs, selon The Shift Project.
© The Shift Project

 

   

Pour le groupe de travail Jouzel comme pour le laboratoire d’ides, ces grandes thmatiques ont vocation intgrer aussi bien les enseignements existants que de nouveaux enseignements spcifiques (avec, au moins, entre dix vingt heures de cours par grand enjeu, pour les ingnieurs). Il faut former tous les tudiants, transformer toutes les formations, aller au-del de la sensibilisation pour former la comprhension et l’action, martle The Shift Project.

Les recommandations du rapport Jouzel vont dans le mme sens. Faire voluer les formations initiales ne suffit pas, cette transformation de l’enseignement suprieur doit aussi s’inscrire dans une continuit des acquis des cycles scolaires du primaire et du secondaire, lesquels devront tre donc eux-mmes irrigus des thmatiques voques avant l’entre dans le suprieur. Mme chose pour le reste des citoyens, y compris en entreprise ou dans la fonction publique, travers une proposition de formation continue certifiante. Le ministre pourra laborer un accord-cadre avec Ple emploi pour dfinir les modalits d’accs et de financement des demandeurs d’emploi cette formation, envisage le rapport Jouzel.

Quels moyens pour une telle transformation?

Cette refonte en profondeur des programmes de l’enseignement suprieur ne pourra tre ralise sans former les formateurs eux-mmes et leur octroyer les moyens adquats. Le volontariat, en crasante majorit chez les enseignants-chercheurs interrogs par le groupe de travail Jouzel, ne suffira pas.

S’agissant des formateurs, le rapport Jouzel propose, d’une part, l’introduction de missions d’animation et d’accompagnement pdagogique, ralises par des ingnieurs pdagogiques spcialiss, pour renforcer et actualiser les connaissances des formations d’enseignement. Il prconise, d’autre part, de rviser les modalits des concours de recrutement des enseignants du primaire et du secondaire, en donnant plus de poids aux connaissances et comptences lies la transition cologique.

 

Il faut former tous les tudiants, transformer toutes les formations, aller au-del de la sensibilisation pour former la comprhension et l’action
 

 

L’volution des offres de formation passe galement par le renforcement des quipes pdagogiques et donc, selon le rapport Jouzel, par un relvement des plafonds d’emploi et de la masse salariale des tablissements. cela, le groupe de travail encourage la mobilisation de soutiens financiers issus du Programme d’investissements d’avenir (PIA), la cration d’un outil de financement de projets de transformation plus modestes l’chelle locale, d’un fonds de collaboration rgionale pour faciliter les stages ou les prestations en lien avec la transition, ainsi que d’un point d’information national sur ces opportunits de financement ou d’accompagnement.

En outre, pour acclrer et faciliter la dynamique d’ensemble, il invite les pouvoirs publics dcompter le temps pass par les enseignants la conception et la mise en uvre des contenus pdagogiques et augmenter le nombre de congs pour projets pdagogiques (CPP). De son ct, ce dernier pourra, travers la cration d’un observatoire de l’intgration des enjeux de la transition cologique dans les formations suprieures par exemple, suivre l’tat d’avancement de cette dynamique.  Je me saisirai de ses recommandations pour mobiliser l’ensemble de la communaut universitaire, a dj rpondu la ministre, Frdrique Vidal.





Article publi le 15 avril 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*