les prochains seuils de la RE 2020 seront difficiles atteindre


De l’exprimentation E+C- la RE 2020, qui s’applique dans le rsidentiel depuis cette anne, une nouvelle tude pointe des difficults pour atteindre les seuils renforcs prvus en 2025 et en 2028. Le futur label RE 2020 pourrait changer la donne.

Quels sont les modes constructifs et les vecteurs nergtiques qui permettent de respecter la nouvelle RE2020 et les futures exigences renforces pour 2025 et 2028 ? Pas vident de rpondre pour l’instant du fait de l’entre en vigueur rcente, en janvier 2022, de la nouvelle RE2020. Mais une analyse des constructions neuves ayant particip, ds la fin de 2016, l’exprimentation nergie-Carbone (E+C-)peut nous y aider. C’est ce qu’ont ralis l’Institut franais pour la performance du btiment (Ifpeb), le cabinet de conseil Carbone4 et le Centre scientifique et technique du btiment(CSTB) dans une nouvelle tude, prsente le 5 avril.

Avec l’entre en vigueur de la RE2020, pour la premire fois, l’empreinte carbone des logements neufs est mesure sur l’ensemble du cycle de vie du btiment, l’horizon de cinquante ans. Au travers l’exprimentation E+C-, mene pendant plusieurs annes en amont, les acteurs du secteur ont pu s’acculturer au nouvel indicateur carbone via l’analyse du cycle de vie (ACV) des btiments. Deux nouveaux indicateurs permettent de mesurer les missions de gaz effet de serre (GES) d’une construction: l’indicateur Ic nergie (Indice carbone nergie), qui calcule l’impact carbone des consommations nergtiques pendant l’exploitation du btiment. Et l’indicateur Ic construction, qui value les missions des produits de construction et quipements et de leur mise en uvre pendant le chantier. Le seuil maximum de ces indicateurs s’applique, ds 2022, aux logements neufs et voluera progressivement la baisse en 2025, 2028 et 2031.

L’Ifpeb, Carbone 4 et le CSTB ont donc tudi une cinquantaine de logements collectifs et 250maisons individuelles ayant particip l’exprimentation E+C-. Ils ont valu la proportion de ces btiments ayant atteint les seuils carbone du label E+C- fixs pour les matriaux et quipements et qui parviennent aujourd’hui respecter les seuils progressifs de l’indicateur Ic construction de la RE 2020. Ils ont effectu la mme dmarche pour valuer l’atteinte des indicateurs Ic nergie et Bbio (besoins bioclimatiques).

Ic construction: a se complique ds 2025

 

Environ 60 % de l’chantillon de logements collectifs E+C- atteignent le seuil Ic construction max en 2022 de la RE 2020
 

Juliette Sorret, consultante btiment Carbone 4

 

Concernant les modes constructifs du panel de l’tude, que ce soit pour les logements collectifs ou les maisons individuelles, environ la moiti des btiments sont en bton, environ un tiers en terre cuite et, en plus faible proportion, sont des btiments en bois ou construits avec des modes mixtes. Rsultats:  Environ 60 % de l’chantillon de logements collectifs E+C- atteignent le seuil Ic construction max en 2022 de la RE2020, indique Juliette Sorret, consultante btiment Carbone4. Ce taux se monte 70 % pour les logements ayant atteint les seuils carbone1 (C1) et carbone2 (C2) d’E+C-. Environ 30% des logements collectifs du panel parviennent galement au seuil 2025 de cet indicateur. Mais seul un btiment passe le seuil 2028 .

L’ensemble des logements collectifs C1 et C2 pour les produits de construction de l’chantillon passent le seuil 2022. Quand on se projette en 2025, on voit que, pour le C1, a commence tre compliqu, et que le C2 commence tre le bon calibrage pour russir passer le cap , explique Christophe Rodriguez, directeur gnral adjoint de l’Ifpeb.

Juliette Sorret ajoute qu’environ 40% de l’ensemble des maisons individuelles E+C- de l’chantillon atteignent aussi le seuil2022 de l’indicateur. En 2025, elles ne sont plus que trois y parvenir (soit 1% du panel). Et aucune d’entre elles n’atteint le seuil 2028 d’Ic construction. Pour les maisons individuelles, des efforts importants sont faire, avec un changement des pratiques ds 2022 et on retrouve aussi une rupture des pratiques horizon 2028 , observe M.Rodriguez.

Pour les logements collectifs par exemple, tous les modes constructifs sont reprsents, et permettent d’atteindre les seuils2022 et 2025 de l’indicateur, mme si on a pu observer [la ncessit] d’efforts supplmentaires pour les logements collectifs qui taient en bton par rapport d’autres modes constructifs qui sont un peu moins carbons, comme notamment le bois, analyse Ccile Deloffre, consultante Impacts environnementaux et conomie circulaire chez l’Ifpeb.

Des difficults pour les maisons en matire d’nergie

Concernant l’indicateur Ic énergie (impact carbone des consommations d’énergie), 93% des logements collectifs de l’chantillon E+C-, y compris ceux chauffs au gaz, atteignent le seuil en 2022, prcise Natan Leverrier, consultant senior en btiment chez Carbone4. Les logements collectifs raccords un rseau de chaleur ou vecteurs lectriques passent le seuil2025. En revanche, pour les maisons individuelles, le choix du vecteur nergtique est dterminant pour respecter les niveaux de l’Icnergie. Et ce sont les vecteurs lectriques qui permettent d’atteindre le seuil 2022.

Les logements collectifs valident aussi, en grande majorit頻, les seuils Bbio (besoins bioclimatiques), mais aussi ceux des indicateurs Cep (coefficient d’nergie primaire) et Cepnr (consommation en nergie primaire non renouvelable) de la RE2020.

Les maisons individuelles E+C- ont, quant elle, plus de difficult  atteindre les nouveaux seuils plus exigeants de la RE2020 sur le Bbio, le Cep et le Cepnr. Seulement 10% de l’chantillon atteignent en moyenne chacun des seuils des indicateurs, indique Natan Leverrier.

Russir atteindre le seuil Icconstruction et aller plus vite avec le label RE2020

Les auteurs de l’tude ont galement identifi des leviers d’optimisation pour russir atteindre le seuil Ic construction afin de limiter l’impact carbone des matériaux et équipements. Le premier levier activer est mthodologique, dans le but de rduire le recours aux donnes environnementales par dfaut qui viennent pallier le manque de fiches de dclarations environnementales des produits de construction (FDES) et d’quipements du btiment (PEP) recenses par les fabricants dans la base Inies.L’objectif est que, petit petit, on n’est plus besoin d’utiliser ces donnes environnementales pour s’approcher de la ralit de l’empreinte carbone. Cela permet, une fois qu’on a bien fait ce premier travail, de pouvoir identifier les vrais leviers et d’aller dcarboner les postes ventuellement les plus contributeurs, explique Ccile Deloffre, de l’Ifpeb.

En 2022, pour les logements collectifs par exemple, l’enjeu est de raliser finement l’ACV avec la qualit des donnes. Et quand on arrive sur 2025, on a l’obligation et la ncessit de regarder les lots aussi bien architecturaux gros uvre et second uvre pour pouvoir passer ce cap, recommande Mme Deloffre.

Les lots techniques restent galement un potentiel d’optimisation, de mme que le travail de dcarbonation des produits actuellement men par les industriels, avec l’arrive sans doute de bonnes solutions pour respecter le seuil de 2028, ajoute-t-elle.

Et si le futur label d’tat RE2020, prvu pour dbut2023, changeait la donne? En incitant les matres d’ouvrage d’ores et dj aller plus loin que la rglementation. Ceux qui dsireront aller plus vite, en voulant appliquer en 2022 les seuils exigs pour 2025 de la RE2020 ou sauter directement au seuil 2028 , seront salus et pourront rcolter des points dans l’apprciation du label, dclarait Philippe Pelletier, prsident du Plan btiment durable, le 31mars, au salon EnerJ-meeting, Paris. Des amnageurs nous imposent dj d’aller vers les niveaux carbone2025, voire2028 de la RE 2020 sur des oprations, indiquait, de son ct, Nathalie Tchang, directrice du bureau d’tudes Tribu nergie. Nos clients promoteurs, vis–vis de leurs investisseurs, souhaitent parfois aller au-del et anticiper les futurs tapes rglementaires. On a besoin d’un label pour aller plus loin, pour crer plus de signal prix, pour aller plus vite en matire, notamment, de rduction de l’impact carbone, ajoutait Mme Tchang.







Article publi le 12 avril 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*