Un partenariat Alstom-Engie pour convertir le fret ferroviaire l’hydrogne


Si le march des trains de passagers aliments l’hydrogne est en phase de dmarrage, ce n’est pas encore le cas de celui des trains de fret, rests pour le moment dans l’angle mort de la dcarbonation des transports. Engie et Alstom ont donc annonc, mercredi 6avril, la signature d’un partenariat sur la fourniture d’une solution cl en main et comptitive en termes de prix, destine aux oprateurs et chargeurs europens.

la fourniture de locomotives Alstom quipes d’une pile combustible de forte puissance, qui fonctionnera sur les parties non lectrifies du rseau, s’ajoutera la garantie d’une fourniture d’hydrogne renouvelable sans rupture par Engie. charge pour le producteur de concevoir des solutions logistiques adaptes chaque besoin.

En effet, la moiti du rseau ferr europen n’est toujours pas lectrifie. Les consommations de gazole des trains de fret peuvent donc s’avrer trs consquentes: de l’ordre de plusieurs centaines de millions de litres par an pour certains. Les partenaires tablent dj sur plusieurs commandes, pour des mises en service l’horizon 2025. D’autres pourraient suivre rapidement, puisque la SNCF, qui compte doubler sa part dans le secteur du transport de marchandises en 2030, envisage aussi de bannir l’usage du gazole en 2035. La Deutsche Bahn devrait faire de mme en 2040.




Article publi le 07 avril 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*