ce que proposent les candidats la prsidentielle


Si les questions de climat sont peu prsentes dans la campagne prsidentielle malgr la nouvelle alerte du Giec, celles sur la biodiversit le sont encore moins. Le nombre de propositions est trs htrogne selon les candidats.

Un sondage command par les associations de protection de l’environnement montrait, dbut mars, que la protection de la nature suscitait une forte adhsion des Franais. Sur le plan international, les reprsentants des tats parties la Convention sur la diversit biologique sont en train de ngocier de nouveaux objectifs afin d’enrayer l’effondrement de la biodiversit document par l’Ipbes.

Malgr ce contexte, les questions de biodiversit sont quasiment absentes du dbat de l’lection prsidentielle. Si cela peut s’expliquer pour certains candidats par la faiblesse ou l’absence de propositions fortes en la matire, comme chez Emmanuel Macron, Valrie Prcresse ou ric Zemmour, cela est moins le cas pour d’autres candidats, comme Yannick Jadot ou Jean-Luc Mlenchon, qui mettent de vraies propositions.

50millions d’arbres

Le programme d’Emmanuel Macron en matire de biodiversit est particulirement lger, et en dcalage avec le volontarisme affich lors des grandes runions internationales, comme le Congrs mondial de l’UICN Marseille en septembre 2021. Le prsident de la Rpublique y avait notamment annonc une initiative pour une sortie acclre des pesticides l’occasion de la prsidence franaise de l’Union europenne. Dans son programme, le chef de l’tat fait davantage un bilan de son quinquennat que de nouvelles propositions. Les nouvelles mesures se rduisent la plantation de 50millions d’arbres pour repeupler 45000hectares de forts grce 200millions d’euros du plan de relance et au financement issus du label bas carbone franais .

Face l’urgence climatique et la ncessit de protger la biodiversit, je veux une cologie de progrs et de solutions, pas une cologie punitive et antisociale , affirme, de son ct, Valrie Pcresse. Dans son projet pour la France, elle affiche l’objectif de classer 10% du territoire mtropolitain en zone de protection forte et de crer un fonds de renaturation de 200millions d’euros (M€). Des annonces qui ne sont pas sans rappeler les actions dj mises en uvre par la majorit actuelle travers la Stratgie sur les aires protges et le Fonds friches. Concernant les espces, la candidate des Rpublicains fixe l’objectif d’augmenter de 10% les populations d’oiseaux dans les campagnes d’ici la fin du quinquennat et de mobiliser chaque territoire autour d’une espce emblmatique, afin de sauver toutes les espces en voie de disparition . Elle propose aussi la cration d’une rserve cologique citoyenne charge de nettoyer les espaces naturels. Son programme prvoit galement d’aider les communes faire face la monte des ocans, de mettre fin au gaspillage de l’eau par la rnovation des rseaux et la rutilisation des eaux uses pour l’agriculture, et de s’engager sur un objectif de zro rejet de plastique dans la nature.

Espces tmoins

Quant Marine Le Pen, elle annonce une politique biodiversit fonde sur l’volution des populations d’espces tmoins , qui conditionnera l’emploi des pesticides, en concertation avec le ministre de l’Agriculture . La candidate du Rassemblement national propose une prime l’exploitation pour maintien ou restauration des haies, des surfaces humides, des bois et bocages, comme des autres puits de carbone . Elle annonce la dfinition avec les organisations agricoles, dans le cadre du plan stratgique national (PSN) dclinant la PAC, des moyens permettant l’autonomie alimentaire et la haute qualit des produits  de l’agriculture franaise, de mme qu’un revenu cologique pour tout exploitant respectant un engagement Nature Environnement. Le programme de la candidate prvoit, par ailleurs, la mobilisation de l’expertise publique en soutien l’agriculture urbaine.

Je dfendrai avec vigueur toute atteinte la beaut et l’intgrit de notre patrimoine naturel qui est l’un des plus riches d’Europe: nos montagnes, nos rivires et nos forts devront tre protges comme il se doit, car il en va aussi de l’identit de la France , affirme, de son ct, ric Zemmour. Parmi les propositions du candidat de Reconqute, la cration d’un fonds de reboisement et d’adaptation au changement climatique pour une gestion stratgique et responsable de nos forts , l’aggravation des sanctions contre les dcharges sauvages, la sanctuarisation de la chasse et de la pche ou encore le rattachement de la biodiversit un grand ministre de la Ruralit, de l’Agriculture et des Littoraux.

Nicolas Dupont-Aignan propose, quant lui, un projet assez dtaill, dont tout un volet consacr la sauvegarde des paysages, des ocans et de la biodiversit. Dans ce cadre, il prconise de lutter pragmatiquement contre la btonnisation outrance  via une srie de mesures: incitation la construction sur des sols dj artificialiss, limitation de l’extension des grandes surfaces, etc. Le candidat Debout la France souhaite galement lancer un grand plan de lutte contre la pollution des mers: augmentation du rseau d’aires marines protges, promotion l’international des outils de lutte contre les atteintes la biodiversit, plan Marshall de construction de stations d’puration sur le pourtour mditerranen, etc.

Jean Lassalle est peu disert sur le sujet de la biodiversit, qu’il ne cite que pour proposer de dvelopper la recherche sur le milieu ocanique. Le candidat du mouvement Rsistons entend, par ailleurs, dfendre les pratiques ancestrales telles que la chasse et la pche traditionnelles, qui font partie du patrimoine national . Quant aux grands prdateurs (ours, loup, lynx), l’ancien berger estime la cohabitation impossible avec les troupeaux et propose de sortir des directives europennes Habitats et Oiseaux, ainsi que de la Convention de Berne .

Interdire les brevets sur le vivant

Les programmes de Yannick Jadot et, dans une moindre mesure, de Jean-Luc Mlenchon se rvlent beaucoup plus riches que les autres sur les questions de biodiversit. Ils mentionnent notamment la sixime extinction de masse. Le candidat de la France insoumise propose d’interdire les dpts de brevets sur des organismes vivants, de refuser les OGM et de mettre fin aux accords commerciaux internationaux. Il se positionne en faveur de la rduction progressive des doses de pesticides et l’interdiction immdiate des plus dangereux, la lutte contre l’artificialisation des sols et une gestion durable de l’eau par la dpollution et une gestion en rgies. Le programme de M.Mlenchon contient galement un volet sur la fort dans lequel il propose d’interdire les coupes rases, de favoriser la diversification en essences et en ge, de laisser 25% de sa surface en libre volution, d’assurer une traabilit complte des importations de bois ou encore d’accrotre la coopration internationale dans la lutte contre les pratiques illgales qui dtruisent la fort. Le candidat propose enfin l’interdiction des pratiques de chasse cruelles pour les animaux, comme le dterrage ou la chasse courre.

La perte de nature et les dgts causs aux cosystmes risquent d’tre irrversibles. Nous n’avons plus de temps perdre pour protger, rparer et restaurer ce qui peut encore l’tre , affirme de son ct Yannick Jadot. Le candidat des Verts propose de faire voluer les rgles de droit, avec l’inscription de la biodiversit dans l’article premier de la Constitution, la reconnaissance du crime d’cocide, l’installation d’un Dfenseur des droits charg de dfendre le vivant, la reconnaissance du droit des cosystmes, une volution du statut juridique de l’animal, la cration d’un secrtariat d’tat la Protection animale, ou encore l’interdiction de breveter le vivant. Le candidat cologiste dfend une lourde taxation des entreprises du luxe important des peaux d’animaux. Il propose aussi d’interdire les pratiques de chasse les plus cruelles (chasse courre, dterrage, pigeage), d’encadrer les autres pratiques (interdiction sur les espces protges, week-end sans chasse), de dvelopper des espaces naturels apaiss et de mettre en place une politique d’accompagnement la protection des troupeaux contre les grands prdateurs, avec un arrt des tirs de prlvement. En matire de pche, le candidat se positionne pour une interdiction des techniques les plus nfastes ou les plus barbares , comme la pche lectrique ou le finning, ainsi qu’une rpartition plus juste des quotas de pche. Il dfend galement un durcissement de la rglementation sur les rejets, notamment dans l’eau et les sols, ainsi que le dveloppement d’une vritable culture de l’amnagement littoral.

En matire d’amnagement, le candidat cologiste souhaite avancer 2025 l’objectif de zro artificialisation et le faire converger avec l’objectif d’absence de perte nette de biodiversit travers le principe de solidarit cologique et la squence viter-rduire-compenser. Nous encouragerons galement le r-ensauvagement () pour la reconstitution des forts et autres cosystmes remarquables , prvoit le programme du candidat. Celui-ci se positionne en faveur d’une nouvelle politique forestire visant la reforestation cologique, la rorientation de l’Office national des forts (ONF) sur ses missions de service public dont la protection de la nature, le conditionnement des aides la sylviculture et une rforme de la fiscalit forestire.

Nationalisation des forts

Anne Hidalgo propose, quant elle, des mesures de protection de la biodiversit en lien troit avec l’adaptation au drglement climatique. Nous dfendrons les solutions fondes sur la nature pour faire face aux consquences du rchauffement climatique , affirme la candidate socialiste. Celle-ci propose une nouvelle gouvernance dans la gestion de la fort, un soutien l’agrocologie, mais galement des mesures transversales comme la conscration des droits de la nature ou une rforme de la fiscalit.

De manire assez inattendue, le candidat communiste, Fabien Roussel, cite l’Ipbes dans son programme. Parmi les mesures qu’il propose figurent l’intgration des considrations relatives la biodiversit dans les prises de dcision des diffrents secteurs conomiques, la protection de 30% des espaces terrestres et maritimes, l’arrt de l’importation des produits responsables de la dforestation tropicale, l’arrt de la privatisation de l’ONF, ainsi qu’un plan de lutte contre la pollution plastique.

Quant aux deux candidats trotskystes, Philippe Poutou propose de rompre avec le capitalisme  et de mettre en place une planification cosocialiste: partir des besoins de la population, dfinis collectivement, en tenant compte des limites de la plante (biodiversit, ressources naturelles, climat, pollution) . Le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) propose la nationalisation des forts de plus de 20hectares, le classement de 10% du territoire en rserves naturelles, la limitation des priodes et des zones de chasse et la limitation de l’artificialisation 10% du territoire. Quant la candidate Lutte Ouvrire, Nathalie Arthaud, la biodiversit semble absente de son programme.






Article publi le 05 avril 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*