Le comit de bassin Artois-Picardie adopte son Sdage 2022-2027


Aprs un long processus d’coute et de partages, le Sdage [schma directeur d’amnagement et de gestion des eaux] vient d’tre adopté à la quasi-unanimit , a salu Andr Flajolet, prsident du comit du bassin Artois-Picardie, dans une lettre date du 16mars adresse aux membres du comit de bassin et aux services de l’agence de l’eau, au lendemain du vote. Le Sdage fixe pour six ans les orientations de la politique de l’eau afin d’atteindre le bon tat de chaque masse d’eau. La date limite pour cet objectif avait t initialement fixe par la directive-cadre sur l’eau (DCE) en 2015, avec toutefois des possibilits de report jusqu’en 2027, ou de drogations.

Nous avons vot le Sdage comme les autres associations [de protection de l’environnement et de la nature] du comit de bassin car nos demandes et formulations avaient t en grande partie prise en compte, a point ric Hugentobler, directeur de Picardie Nature, membre du comit de bassin.Les quelques oppositions et abstentions sont venues du monde agricole et de certains lus.

Dans le bassin Artois-Picardie, le Sdage a cibl cinq axes: la prservation et la restauration des fonctionnalits cologiques des milieux aquatiques et des zones humides, l’accs une eau potable en qualit et en quantit satisfaisante, l’appui sur le fonctionnement naturel des milieux pour prvenir et limiter les effets ngatifs des inondations, la protection du milieu marin et la mise en uvre des politiques publiques cohrentes avec le domaine de l’eau.

Il ambitionne notamment d’atteindre le bon tat cologique pour 2027 pour la moiti de ses eaux de surface et maintenir 14% en bon tat chimique. Le Sdage souhaite rtablir l’quilibre pour sa seule masse d’eau souterraine en tat quantitatif mdiocre, sur les dix-sept que compte le bassin. Concernant l’tat chimique, cinq l’ont dj atteint et douze visent 2039 pour y parvenir.

Les objectifs ont t fixs la lumire du contexte du bassin et du dernier tat des lieux. Ce dernier montre, en effet, d’un point de vue global, que 24% des masses d’eau rpondent un objectif de bon tat cologique, 41% sont dans un tat moyen, 19% mdiocre et 12% mauvais. Concernant l’tat chimique, 90 % sont dans un tat mdiocre mauvais et 10 % bon.


Article publi le 01 avril 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*