la recette de l’Inrae pour rduire l’impact environnemental des repas


Servir aux enfants des repas vgtariens trois fois par semaine, du poisson et de la viande blanche aux deux autres repas de midi, est une piste intressante pour concilier bonne nutrition et respect de l’environnement. C’est la conclusion d’une tude conduite par des chercheuses de l’Institut de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae),en collaboration avec l’entreprise de modlisation MS Nutrition et publie, le 24mars, dans European Journal of Nutrition.

Pour rduire l’impact environnemental des repas, la loi Egalim exige, depuis le 1er novembre 2019, le service d’au moins un repas vgtarien par semaine. Mais quel serait le meilleur compromis pour rduire encore plus cet impact environnemental sans faire de concessions sur la qualit nutritionnelle?

Une rvision de la rglementation

Les chercheuses de l’Inrae ont identifi des leviers pour amliorer la durabilit des repas servis aux coliers. D’une combinaison de 17scnarios appliqus 100sries de 20repas scolaires, il ressort qu’augmenter la frquence des repas vgtariens jusqu’ 12repas sur 20 et servir du poisson et des viandes blanches les autres jours semblent tre le meilleur compromis pour rduire les missions de gaz effet de serre des cantines scolaires, tout en maintenant la bonne qualit nutritionnelle des repas.

L’impact environnemental a t mesur, outre par les gaz effet de serre potentiellement mis, par l’incidence sur l’acidification des cosystmes terrestres et d’eau douce, l’utilisation d’eau et de ressources fossiles, le risque d’eutrophisation et l’impact sur l’usage des terres.

Ce scnario ncessite toutefois une rvision de la rglementation actuelle, qui impose le service de viande rouge l’cole pour au moins 4repas sur 20. Rformer la restauration scolaire dans ce sens aurait un impact important sur les systmes et les chanes de production alimentaires, selon l’Inrae.



Article publi le 29 mars 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*