un taux de non-conformit de 74 %


Le taux de non-conformit relev sur les gels et solutions hydro-alcooliques prlevs a t particulirement lev , constate, de faon laconique, la Direction gnrale de la concurrence, de la consommation et de la rpression des fraudes (DGCCRF) dans le bilan de son plan de contrle annuel des produits chimiques, biocides et dtergents, mis en ligne le 21janvier.

Les chiffres interpellent en effet, avec un taux de non-conformit de 74%. Les services du ministre de l’conomie ont effectu une campagne de prlvements cible sur ce type de produits, entre juin et novembre2020. Sur 183prlvements analyss, 69 ont t dclars non conformes et dangereux, et 66 simplement non conformes. L’efficacit des produits est mise en cause dans 12% des cas, puisqu’il s’agit de la proportion de solutions qui ne prsentent pas un taux d’alcool suffisant. Les autres cas de dangerosit, qui reprsentent 26% des prlvements, sont lis des tiquetages minimisant les risques prsents par ces produits, en particulier du fait de leur inflammabilit. Les contrles portent en effet sur la conformit des produits plusieurs rglements europens (Reach, CLP, Biocides, Dtergents).

En fonction des manquements constats, les produits non conformes font l’objet de mesures de gestion adaptes , indique la DGCCRF. Parmi celles-ci, le retrait du march, le rappel des produits ou un signalement sur le systme d’alerte rapide de l’Union europenne pour les produits non alimentaires dangereux (Safety Gate).

La DGCCRF apporte toutefois deux bmols ces mauvais chiffres. D’une part, les prlvements sont cibls sur les produits reprs comme tant susceptibles de rvler des dangerosits. Les taux d’anomalie et de dangerosit prsents sont donc, par construction de l’enqute, nettement suprieurs ceux de l’ensemble de produits prsents sur le march , tentent de rassurer les services de l’tat. D’autre part, les manquements constats sont dus une mconnaissance des rglementations applicables et non une volont des professionnels d’enfreindre la loi. Les professionnels font d’ailleurs preuve d’une forte ractivit la suite des contrles effectus par les agents de la DGCCRF , informe cette dernire.





Article publi le 24 janvier 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*