l’Echa en faveur d’une restriction des PFHxA


Le comit d’valuation des risques et le comit d’analyse socio-conomique de l’Agence europenne des produits chimiques (Echa) se sont prononcs, le 9dcembre, en faveur d’une restriction d’utilisation de l’acide perfuorohexanoque (PFHxA), ses sels et les substances apparentes.

Ces substances sont un sous-groupe des per- et polyfluoroalkyles (PFAS). Elles sont trs persistantes et mobiles dans l’environnement et peuvent endommager le systme reproducteur humain. Elles sont utilises dans de nombreux secteurs, comme le papier et le carton (matriaux en contact avec les aliments), les quipements de protection individuelle, les textiles de maison, les vtements, ainsi que dans les mousses anti-incendie. Comme de nombreuses substances perfluores longue chane (C8 C14) sont ou seront bientt restreintes (par exemple PFOA, PFCA), les fabricants ont commenc utiliser la place des substances chane courte comme le PFHxA (C6) , explique l’Echa.

L’ensemble du groupe PFAS est une proccupation croissante depuis un certain temps maintenant. Dans l’UE, nous avons dj restreint certains groupes d’entre eux et certains sont interdits dans le monde. L’anne prochaine, nous nous attendons ce que les propositions de restriction pour les PFAS dans les mousses anti-incendie ainsi que la proposition large s’attaquant l’ensemble de la classe des PFAS, plus de 4000produits chimiques, soient prpares par cinq pays , explique Peter Van der Zandt, directeur de la gestion des risques de l’Echa. La Stratgie europenne sur les produits chimiques, prsente par la Commission en octobre 2020, prvoit de restreindre tous les PFAS d’ici 2025.







Article publi le 03 janvier 2022



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*